Accueil > La vie des académies > La vie de la Région académique > Etat des lieux au niveau régional en novembre 2020

Etat des lieux au niveau régional en novembre 2020

Article publié le jeudi 12 novembre 2020
  • Version imprimable

Etat des lieux au niveau régional en novembre 2020


Cette deuxième réunion au niveau régional se tient dans un contexte de tension très forte à plus d’un titre. La gestion de la crise sanitaire d’une part et de l’assassinat Samuel Paty d’autre part ont permis de juger la qualité du dialogue social au niveau de nos trois académies.


Les demandes de l’UNSA Education ont toujours tournées autour de


- la fluidité de l’information auprès des personnels sur le cadrage du protocole sanitaire et ses conséquences sur les conditions de travail des personnels et l’organisation des services.


- le temps nécessaire laissé aux équipes pédagogiques pour préparer


- la mise en sécurité de tous les personnels


- l’accompagnement pédagogique et en matière de sécurité sur le long terme sur les conséquences de l’attentat commis contre nos valeurs républicaines


Ce sont les conditions nécessaires pour éviter de continuer de faire monter colère, exaspération et épuisement dans les équipes des écoles, EPLE et services.


Notre fédération n’a pas pour objectif d’attiser les rancœurs entre les personnels mais s’inscrit dans une démarche constructive pour accueillir les élèves et les personnels dans les meilleures conditions possibles. C’est dans le collectif, dans l’apaisement des tensions que nous saurons surmonter les difficultés actuelles. Chacun d’entre nous en porte aussi la responsabilité dans ses propos. C’est aussi ce que nous attendons depuis des mois de notre ministre. Il lui faut, par exemple, modifier l’ordre des personnes à prévenir de ses décisions. Pour une meilleure organisation, les personnels doivent en être informés avant les média, et par extension, les usagers de l’Ecole.


Comme c’est un point à l’ordre du jour, nous saluons une nouvelle fois l’intégration de nos collègues de la jeunesse et des sports dans le ministère de l’Education nationale. Cela apportera cohérence et complémentarité à l’action éducative auprès des élèves. Nous serons force de propositions ce jour, dans la continuité de nos collègues dans les directions régionales et départementales pour la mise en œuvre dans les territoires franciliens.


L’UNSA Education constate chaque jour d’avantage que les personnels attendent d’être reconnus et respectés dans leurs missions. Les nouveaux services régionaux devront en tenir compte.


Vos représentant.es eUNSA Educatione en CTAC : Dominique Di Ponio pour Créteil, Pauline Laby-Le Clercq pour Paris, Christelle Bergeron pour Versailles

N’hésitez pas à nous contacter ile-de-fance@unsa-education.org



 
 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP