Accueil > La vie des académies > La vie de la Région académique > Organisation des examens début septembre : manque de concertation à un moment (...)

Organisation des examens début septembre : manque de concertation à un moment crucial pour nos élèves

Article publié le vendredi 24 juillet 2020
  • Version imprimable

Organisation des examens début septembre :

manque de concertation à un moment crucial pour nos élèves

Les syndicats de la fédération UNSA Education se sont mobilisés pour que cette rentrée si particulière se recentre sur ces objectifs premiers en adressant un courrier au Recteur de la région académique d’Ile de France et les Recteurs.trice des trois académies qui la compose, en copie au Directeur du SIEC.

 


Suite à l’annonce tardive sans concertation de l’organisation des examens à la rentrée, certains EPLE sont dans l’incapacité matérielle et humaine de l’organiser. l’UNSA Education #AgitAvecVous en proposant aux personnels de direction le courrier type suivant à adresser au Directeur du SIEC frederic.muller@siec-education.fr


Pour information, le courrier UNSA Education à la Rectrice et au
Recteurs de notre région en bas de l’article + la réponse du Directeur du SIEC.


 

Dominique Di Ponio

Secrétaire régional adjoint

Académie de Créteil

creteil@unsa-education.org

Pauline Laby-Le Clercq

Secrétaire régionale

Ile de France

[ile-de-france@unsa-education.org->mailto:ile-de-france@unsa-education.org]

et régionale adjointe

Académie de Paris

75@unsa-education.org

Thierry Fauconnier

Secrétaire régional adjoint

Académie de Versailles

versailles@unsa-education.org


 


 


Monsieur le Directeur du SIEC,


 


J’ai pris connaissance en consultant le site du SIEC, des charges d’examen que vous avez unilatéralement décidé d’affecter à mon établissement pour la session de septembre 2020.


Je m’interroge et sur la méthode (absence totale de concertation) et sur la nature des candidat.e.s concerné.e.s.


 

Surtout, je vous informe que l’organisation, dans mon établissement, de cette session ne sera pas possible. Nous devons accueillir XXX candidats pour des épreuves écrites et XXX candidats pour des épreuves orales.

Cette opération nécessiterait la fermeture d’une partie de l’établissement et la mobilisation de certains personnels essentiels auprès des élèves en cette rentrée si particulière.


 


Conformément à la circulaire de rentrée de Monsieur le Ministre de l’Education nationale, de la jeunesse et des sports, la priorité sera donnée à l’accueil des collégien.ne.s et lycéen.ne.s de l’établissement, après cette longue période de confinement, et aux enseignements. La priorité absolue fixée par notre Ministre est de consolider les apprentissages de élèves : "l’objectif prioritaire de cette rentrée est d’établir un cadre serein propice aux apprentissages et à la reprise de la vie collective", pas de les priver d’enseignement pour organiser des examens.


 


Je vous informe par ailleurs que cette démarche s’inscrit dans l’action collective menée par l’UNSA Education et ses syndicats.


 


Je ne doute pas que votre expertise en la matière vous permettra d’organiser cette session dans les locaux du SIEC.


 


Bien cordialement,


 


La.le Principal.e du collège XXX


La.le Proviseur du lycée YYY


 

Documents joints



 
 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP